Transitions collectives (TransCo) vous permet de changer de métier en toute sécurité dans un secteur à forte perspective d’emploi localement.

 

 

L’entreprise dans laquelle vous travaillez doit faire face à des mutations qui ont des impacts sur la pérennité de votre métier. Ou alors, elle connait des difficultés et a peut-être dû recourir à l‘activité partielle (convention d’Activité Partielle de Longue Durée) et/ou bénéficier d’un Prêt garanti par l’Emploi, pour pouvoir conserver votre emploi.

Votre direction vous a informé du nouveau dispositif Transitions Collectives qui permet aux salariés qui le souhaitent d’être formés à un métier porteur dans la région, sans passer par une période de chômage.

Transitions Collectives est un nouveau dispositif co-construit avec l’Etat et les partenaires sociaux. Il permet aux entreprises d’anticiper les mutations économiques et de vous accompagner à une reconversion professionnelle de manière sécurisée, sereine et préparée.

Ainsi, si votre emploi est concerné dans votre entreprise, vous avez la possibilité de bénéficier d’une formation certifiante d’une durée de 24 mois maximum financée par l’État vers un métier porteur tout en conservant votre rémunération (sous certaines conditions).

Vous êtes acteur de votre parcours professionnel, et vous n’avez pas à subir un licenciement

Votre salaire et votre contrat de travail sont maintenus pendant toute la durée de la formation.

Vous développez vos compétences et votre employabilité dans un nouveau domaine.

Vous construisez un vrai projet de vie dans votre région.

Vos droits inscrits sur votre compte personnel de formation (CPF) ne sont pas mobilisés dans le cadre de ce parcours de reconversion.

C’est un dispositif à destination des personnes salariées du privé ayant un contrat en CDI, CDD ou étant intérimaires, sous certaines conditions d’ancienneté.

Afin de pouvoir bénéficier des Transitions collectives, votre employeur doit avant tout faire partie des entreprises ayant passé un accord identifiant les métiers fragilisés (accord type GEPP). Vous pouvez vous renseigner plus en détail à ce sujet en contactant les personnes en charge des ressources humaines dans votre structure.

Si votre emploi fait partie des métiers identifiés dans cet accord, vous aurez la possibilité de déposer un dossier de demande de financement de reconversion, selon des critères d’ancienneté :

  • Si vous êtes salarié(e) en CDI

Vous devez justifier de 12 mois d’ancienneté dans la même entreprise, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs, et justifier de 24 mois en qualité de salarié au cours de votre vie.

  • Si vous êtes salarié(e) en CDD

Vous devez justifier de 24 mois en qualité de salarié au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD au cours de la dernière année. De plus, vous devez être toujours en poste lorsque vous déposez votre demande et votre formation doit commencer au maximum 6 mois après la fin de votre contrat.

  • Si vous êtes intérimaire

Vous devez justifier de 1 600 h travaillées dans la branche dont 600 h dans l’entreprise de travail temporaire ou le groupe d’entreprise de travail temporaire.

L’ancienneté s’apprécie sur une période de référence de 18 mois précédant la date de départ en formation. Vous devez faire une demande de financement à Transitions Pro au plus tard 4 mois après la fin de votre contrat de travail ou contrat de mission et votre formation doit débuter au plus tard 6 mois après la fin du contrat.

Contrairement aux autres cas de figure, vous pouvez être sans emploi au moment du dépôt de dossier.

La démarche de Transitions Collectives est à l’initiative de votre employeur : il vous proposera alors de participer à une réunion d’information pour vous expliquer les démarches à suivre si votre emploi est bien concerné.

  • ETAPE 1

Votre direction vous a présenté (ou identifié dans sa constitution) la liste des métiers fragilisés au sein de l’entreprise. Vous savez que votre métier est concerné.

  • ETAPE 2

Vous vérifiez que vous réunissez les critères (nature du contrat de travail et ancienneté dans l’entreprise) vous permettant de bénéficier du dispositif.

>> Je vérifie les conditions d’éligibilité

  • ETAPE 3

Vous prenez contact avec votre Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) pour qu’il vous informe des métiers porteurs de votre région et vous accompagne dans la définition de votre propre projet de reconversion.

>> Je prends contact avec le CEP de ma région

Accompagnement gratuit et sans aucun engagement.

ATTENTION, cet accompagnement est obligatoire pour déposer un dossier de Transitions Collectives.

  • ETAPE 4

Vous demandez puis déposez votre dossier de demande de financement de reconversion professionnelle auprès de l’association Transitions Pro de votre région grâce à votre espace personnel.

>> 📞 02 62 94 03 84 ou 📧 emilie.malet@transitionspro-reunion.fr

  • ETAPE 5

Votre projet est examiné par la commission paritaire de Transitions Pro. Si l’avis est favorable, votre formation peut débuter.

Vous bénéficierez d’un suivi individualisé pendant toute la durée de votre formation.

Pendant la formation, vous continuerez à percevoir votre salaire par votre employeur.

A l’issue de votre formation, Transitions Pro vous accompagne dans vos démarches en vous mettant en lien avec les acteurs de l’emploi et les entreprises qui recrutent sur votre nouveau métier. 

A tout moment, vous pouvez nous consulter pour vous aider dans vos démarches :

>> 📞 02 62 94 03 84 ou 📧 emilie.malet@transitionspro-reunion.fr

 

Le coût de votre formation certifiante est payé par Transitions Pro.

Votre salaire est également maintenu pendant votre formation par votre employeur et Transitions Pro remboursement votre salaire en tout ou partie à l’entreprise le mois suivant.

A la suite d’un pré-bilan du dispositif Transco, le ministère du Travail a publié le 7 février 2022 une instruction pour élargir la portée du dispositif et simplifier sa mise en œuvre. Le dispositif s’ouvre ainsi aux salariés occupant des emplois fragilisés, volontaires pour se former à un métier porteur au sein de leur bassin de vie et bénéficiant d’un congé de mobilité, dans le cadre soit d’un accord de rupture conventionnelle collective (RCC), soit d’un accord de GEPP (gestion des emplois et des parcours professionnels).

A l’issue de la période de reconversion (formation), une rupture conventionnelle est systématiquement mise en place entre l’employeur et le salarié ayant bénéficié de Transco CM.

Alors que l’allocation versée au cours d’un congé mobilité classique est fixée à minima à 65 % du salaire brut (pas de charges dans le cadre du congé de mobilité), celle versée via Transco-CM est égale à 79,15 % de la rémunération brute antérieur. L’Etat finance 15 % du salaire brut en plus du plancher de 65 %.

Le salarié, via Transco-CM, perçoit ainsi un salaire proche de son salaire net qu’il percevait avant son entrée dans le dispositif. Cette rémunération bénéficie d’un régime social spécifique : exonération des cotisations sociales à l’exception de la CSG et de la CRDS.

Toute entreprise, quelle que soit sa taille, peut recourir à Transco-CM.

Transco-CM ne peut concerner que les salariés en CDI (et non en CDD) sur un emploi qui a été identifié comme fragilisé par l’accord d’entreprise.

Transco finance, pour les salariés volontaires, une formation d’une durée maximale de 24 mois tout en préservant leur rémunération. Ceux-ci doivent toutefois avoir réalisé préalablement à leur formation un diagnostic de positionnement avec leur conseiller en évolution professionnelle.

Objectif : bien identifier, au regard de leurs acquis professionnels, le parcours de formation, dans son contenu et sa durée. Ils peuvent ainsi accéder au métier porteur visé. Les modalités de prise en charge des frais (allocation du salarié et coûts pédagogiques) sont similaires et varient selon la taille de l’entreprise.

Pour déposer votre dossier de Transitions collectives, rendez-vous sur votre espace sécurisé rubrique : “Transitions Collectives”.

Besoin d’informations complémentaires ou d’aide sur le montage du dossier ?

>> 📞 02 62 94 03 84 ou 📧 emilie.malet@transitionspro-reunion.fr